Si les Catalans avaient perdu Romain Navarette peu avant le quart d’heure de jeu, cheville abîmée, ils avaient au préalable assuré l’essentiel, ou presque. Ou presque, en effet, car Jordan Sigismeau avait ouvert la marque, transformation assurée par Rémy Marginet depuis le bord de la touche, puis bientôt ce dernier adressait une passe au pied et en cloche à Morgan Escaré, pour le deuxième essai de la partie, mais le SOA entrait alors dans le match.

A la 13è minute, les locaux pénétraient pour la première fois dans les vingt mètres adverses, juste avant le carton jaune infligé à Fouad Yaha et la sortie de Romain Navarette (de retour sur la pelouse à la 55è minute, mais diminué par une petite entorse de la cheville), et malgré la grosse perte, définitive celle-ci, d’Olivier Arnaud (KO, 18è), Romain Pourret montrait la voie à ses coéquipiers. Il était certes repoussé par la défense des Baby Dracs (21è), mais deux minutes plus tard Sylvain Gaillard, surgissant au ras de sa mêlée, faisait apprécier son crochet intérieur.

En suivant, Sofiane Ghanem se voyait refuser un essai pour être parti avant le coup de pied rasant de Joris Bissière (25è), et en face c’était la feinte de corps de Stan Robin qui manquait de faire mouche.
Marginet ajoutait deux points sur pénalité, mais Joris Cagnac produisait son effort au profit de Clément Durandal, suite au raté de Fouad Yaha à la réception d’un ballon haut. Gaillard avait le tort de manquer la transformation, presque en face des perches, Marginet, lui, ajoutant deux points, à 32 mètres en face des poteaux provençaux.

Dans ce match électrique, tendu, entre deux équipes crispées, les Catalans, trop pénalisés, restaient en tout cas à portée de fusil des Vauclusiens, souvent maladroits mais pugnaces.
Au point qu’en début de seconde mi-temps, la défense catalane, très en vue depuis le coup d’envoi, était de nouveau mise à contribution. Reste que la passe au pied de Gaillard ne profitait pas à Mike Melhout, et comme le réalisme était catalan, à la 50è Robin trompait le rempart défensif adverse, Jordan Nègre adressant à Sigismeau une passe décisive. A 20-10 en faveur des Sang et Or, l’affaire se gâtait pour le SOA, car au bout de la longue percée de Cagnac, Bissière rencontrait l’échec (53).

Il faut dire que les Catalans ne faisaient pas dans la dentelle, côté placages, et que la discipline n’était pas le fort de leurs rivaux, plus tard menés 10-22, la botte de Marginet étant passée par là.

Mieux au point tactiquement, maîtrisant mieux le ballon, les visiteurs conservaient le contrôle des opérations sur un adversaire exagérément fébrile (à l’image de Bissière, lâchant une balle d’essai à la 67è), et qu’on avait connu par le passé plus inspiré, au plan offensif.

Un SOA qui tentait l’impossible, sur la fin, et qui sort du championnat la tête haute, pour tout ce qu’il a montré de bien depuis le coup d’envoi de la saison.

Les visiteurs, qui n’ont jamais tremblé face à un rival tactiquement contré, ont construit leur succès sur une défense remarquable. Ils affronteront Carcassonne en demi-finale, le samedi 7 mai à Foix.

La fiche technique
AVIGNON – ST ESTÈVE-XIII CATALAN 10-22
Mi-temps 10-14
Temps froid, pluie en début de rencontre, vent relativement fort.
Arbitre Stéphane Vincent.

Avignon : 2 essais Gaillard (23), Durandal (31), 1 transformation Gaillard (23).

St Estève-XIII Catalan : 3 essais Sigismeau (3, 50), Escaré (9), 2 transformations Marginet (3, 50), 3 pénalités Marginet (27, 40, 58).

Carton jaune à St Estève-XIII Catalan : Yaha (14).

SOA : Arnaud – Ghanem, Kiernan, Fuste, Ruh – (o) Bissière, (m) Gaillard – Corona, Veve, Cagnac – Pourret, Armani – Goudemand.

Sont entrés en jeu  Durandal, Ganz, Melhout, Estève.

ST ESTÈVE-XIII CATALAN : Escaré – Yaha, Ambert, J. Nègre, Sigismeau – (o) Robin, (m) Marginet – Rieux, J. Guasch, Navarette – Perez, P. Nègre – Th. Margalet.

Sont entrés Djalout, Meresta-Doucet, Domergue, Castaillet.

Barrages d’accès aux demi-finales 
(faux 1/4 de finale)
Samedi 30 avril 

Q1 : 1er Poule B (Avignon) – vainqueur Barrage 1 (St Estève-XIII Catalan)





 10-22
Samedi 30 avril
Q2 : 3è Poule A (Lézignan) – vainqueur Barrage 2 (Palau)
 
 46-0

 
1/2 finales à Foix


 


Samedi 7 mai stade Jean-Noël Fondère (14h et 16h)
– 1er Poule A (Carcassonne) – vainqueur Q1 (St Estève-XIII Catalan)
– 2è Poule A (Limoux) – vainqueur Q2 (Lézignan)

Finale le samedi 21 mai (15h) au Stadium d’Albi

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here